Charles Michel: « Je ne savais pas que Théo Francken était à la NVA, j’ai fait ça pour rendre service ».


Source : Nordpresse
« Le chantage ne m’impressionne pas, les menaces non plus, ni les provocations« , a-t-il affirmé au micro de la radio privée Bel-RTL, dont il était l’invité matinal. Charles...

> Lire la suite sur Nordpresse